Dysplasie de la hanche chez les chiens

Qu’appelle-t-on dysplasie de la hanche chez le chien ?

La dysplasie est une maladie causée par le dysfonctionnement du ligament de la tête.  La défaillance de cette dernière nuit au maintien de la tête fémorale qui va se mouvoir  incorrectement à l’intérieure de la cavité glénoïde.  A la longue, ce dysfonctionnement entraînera une déformation qui évoluera vite en arthrose.

La dysplasie de la hanche chez les canins est très courante. Cette anomalie héréditaire s’accentue également avec les facteurs externes comme une activité physique excessive ainsi que les effets néfastes pouvant provenir de l’alimentation et de l’environnement. Ce sont surtout les moyennes et les grandes races qui comptent le plus de victimes de cette maladie.

 

Symptômes de la dysplasie chez le chien

On reconnaît une dysplasie potentielle à la vue d’un chiot déhanchant  de manière plus accentuée que d’ordinaire si l’on fait une comparaison avec les autres chiens de sa race.  Chez les plus vieux, la dysplasie se remarque plus par une boiterie à la suite d’un repos prolongé comme le sommeil par exemple. L’apparition de ces signes n’évoque pas forcément une arthrose puisque sa manifestation varie d’un individu à un autre. Un chien présentant une dysplasie peut directement souffrir d’arthrose tandis qu’un autre peut attendre des années avant de la contracter. Si votre chien contracte un de ces maladies, consulter rapidement un vétérinaire.

 

Traitement de la dysplasie chez le chien

En général, la dysplasie chez le chien se soigne à l’aide d’anti-inflammatoires  mais il peut arriver qu’une intervention chirurgicale s’impose. Cette décision se prend en fonction de la gravité de la maladie dont les médicaments sont remboursés par l’assurance  animaux. Il est aussi possible de remédier au handicap généré par la dysplasie en agrémentant votre chien d’une prothèse qui, bien que fortement coûteuse, lui  facilitera beaucoup la vie. Pour finir, précisons que la dysplasie de la hanche fait partie des vices rédhibitoires des canins et que malgré les traitements, il est impossible d’éradiquer complètement la maladie.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *