Qu’est-ce que l’équithérapie ?

 

L’équithérapie est une thérapie intégrante, car elle agit positivement sur le développement psychomoteur et social de l’individu. Vu ses effets multiples, elle représente un moyen très efficace pour soutenir les enfants et les adultes ayant un handicap.

L’équithérapie est donc un soin non un apprentissage à l’équitation et qui doit être exercée par des professionnels ayant des connaissances thérapeutiques, psychiques et aussi pédagogiques. D’ailleurs, des organismes tels que la Société Française d’Equithérapie (SFE), l’Institut de Formation en Equithérapie (IFEq) ou la Fédération Nationale de Thérapies avec le Cheval (FENTAC) proposent des formations spécifiques en équithérapie.

La position centrale du cheval

Le cheval joue un rôle primordial dans le processus du traitement équithérapeutique au-delà d’un stimulus de mouvement.

Le patient se place dans une relation triangulaire bien structurée et sécurisée qui lui permet d’acquérir de nouvelles expériences utiles grâce à la communication physique et sensorielle avec le cheval par l’intermédiaire du soutien du thérapeute.

Ce contact multifonctionnel ouvre de nouvelles perspectives au patient, en termes du comportement, de confiance en soi et de l’environnement.

Qu’est-ce que nous offre l’équithérapie ?

Grâce à son caractère calme et sociable et son mouvement doux et rythmique, le cheval ou le poney offre une panoplie d’avantages physiques et psychologiques à l’individu :

 

  • Détente des muscles et des ligaments par la chaleur transmise à notre corps.
  • Stimulation de la circulation sanguine et l’utilisation de tous les sens: le toucher, le mouvement, la vue, le son et l’odorat
  • Régulation de la tonicité et la coordination des muscles par la transmission des pulsions rythmiques à la ceinture pelvienne, à la colonne vertébrale et aux jambes du cavalier.
  • Mouvement moteur en trois dimensions ; en avant et par élan, ce qui est important pour la composante visuelle et les références physiques.
  • Amélioration de la force et la coordination motrice en faisant travailler plusieurs muscles à la fois.
  • Amélioration de l’équilibre et de la flexibilité en s’adaptant au mouvement du cheval
  • Stimulation de la communication, l’attention, l’autonomie et la confiance en soi
  • Valorisation de la prise de conscience de l’environnement extérieur et notamment le respect des animaux…

Personnes éligibles à l’équithérapie

À priori, toute personne présentant des problèmes moteurs, sensoriels, sociaux ou psychiques peut bénéficier de séances adaptées d’équithérapie quel que soit son âge. Sauf, il y a des contre-indications de type médical ou comportemental telles que :

  •         L’allergie aux poils des chevaux
  •        Des troubles moteurs qui s’accentuent par la mise à cheval
  •        Des actes de violence à l’encontre des chevaux…

 

L’équithérapie est une thérapie efficace, sympathique qui concerne plusieurs aspects de l’individu. À savoir, que l’assistance du cheval est déployée depuis l’Antiquité et a trouvé sa forme moderne depuis le début du 20ème siècle.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *